Group

Mauricie

Portrait de Lucas Blais Gamache

Âge : 29 ans

Occupation : Artiste peintre et technicien en arts visuels

Ville : Trois-Rivières

MRC : Hors MRC

Photo : Lucas Blais Gamache


En une phrase, décrivez ce que la culture représente pour vous.

« La culture, c’est un espace de liberté qu’on partage. »

Comment contribuez-vous au milieu culturel de votre région?

Je m’implique dans les projets collectifs de mes collègues artistes. En créant des projets d’exposition rassembleurs ou en dénichant des occasions de développement pour les artistes récemment diplômés, je tente d’établir des ponts entre chacun afin de faciliter l’émergence de projets qui stimulent le milieu culturel régional.  

Je représente la division relève au sein du conseil d’administration de Culture Mauricie. J’y fais valoir les enjeux et besoins des artistes en voie de professionnalisation en plus de me prononcer sur les différents projets du conseil régional culturel.  

Plus simplement, je parle des projets en cours sur le territoire à mes pairs, à mes amis et à ma famille afin de les inciter à vivre l’expérience du dynamisme culturel de la Mauricie!  

Qu’est-ce qui vous rend le plus fier du milieu culturel de votre région?

Je suis toujours épaté de voir la grande solidarité entre les différents acteurs. Que ce soit par le soutien de la Ville de Trois-Rivières, des nombreux organismes culturels ou simplement par la collaboration entre les artistes, tout le monde semble vouloir voir émerger de nouvelles propositions qui feront rayonner le milieu. 

Chaque artiste ou professionnel des arts détient des connaissances spécifiques qui nourrissent la communauté culturelle. Le partage de ces connaissances permet de créer d’extraordinaires possibilités de réflexion, de création et de diffusion. 

Quel projet culturel régional vous a fait vibrer en 2022? Pourquoi?

La naissance du Collectif D est l’un de mes coups de cœur de 2022. Un petit groupe de peintres de la relève s’est rassemblé pour former un organisme qui vise à « stimuler la création, la recherche et l’initiative artistique professionnelle auprès de créateurs de la relève ayant une pratique exploitant l’espace bidimensionnel ». Je me sens choyé de côtoyer les artistes qui ont mis en place cet espace collaboratif qui reprend le modèle des centres d’artistes autogérés et se manifeste comme une ressource complémentaire pour la rétention des artistes en région.  

Le projet est d’autant plus pertinent qu’il permet aux artistes de combler le besoin d’échanger sur la création, la profession et différents projets qui permettent à leur tour de structurer la pratique de chacun. 


Site web : Lucas Blais Gamache – DICI


Activités coups de cœur

Saint-Mathieu-du-Parc : Présences nocturnes : Ce sont eux

Grandes-Piles : La rivière Saint-Maurice mise en valeur à la municipalité de Grandes-Piles