Group

Centre-du-Québec

Portrait d’Alexandra Tourigny-Fleury

Âge : 27 ans

Occupation : Commissaire, autrice et directrice artistique

Ville : Saint-Norbert-d’Arthabaska

MRC : Arthabaska

Photo : Alexandra Tourigny-Fleury 


En une phrase, décrivez ce que la culture représente pour vous.

« À la fois conscience collective et outil de mobilisation sociale, la grande force de la culture est de ne jamais être totalement justifiée ou justifiable.  »

Comment contribuez-vous au milieu culturel de votre région?

En tant que directrice artistique chez Atoll | art actuel, le seul centre d’artistes autogéré du Centre-du-Québec, je contribue au développement et au rayonnement du travail des artistes par des activités de diffusion, de professionnalisation et de soutien à la production. À titre de conseillère culturelle Hémisphères, j’offre un accompagnement personnalisé à des écoles de la région dans l’objectif d’intégrer plus d’arts et de culture à leur cursus scolaire et parascolaire. Comme commissaire, je participe également à l’organisation de plusieurs événements et expositions qui permettent de produire et diffuser la pratique d’artistes professionnels en art actuel. Finalement, par mon travail d’autrice, j’ai la chance de publier des articles, essais et comptes-rendus d’exposition dans diverses revues, ce qui favorise une forme de démocratisation des connaissances en art actuel ainsi que la reconnaissance d’artistes et de commissaires.  

Qu’est-ce qui vous rend la plus fière du milieu culturel de votre région?

C’est la solidarité qui existe entre ses différents acteurs. Évoluer dans ce milieu est difficile, pour une foule de raisons qui incluent, entre autres, la volonté de rayonner, la compétitivité des programmes de subvention ou la mécompréhension de ce qu’implique le travail d’artiste dans la population. Pourtant, j’évolue dans une communauté qui est toujours heureuse de prêter main forte, d’échanger des conseils, de partager son expertise, de se référer et de mettre en commun les ressources. Dans les dernières années, notre région a vu naître de nombreux projets et initiatives collaboratifs qui permettent aux gens de se rencontrer, d’échanger, de s’entraider et de soutenir les artistes émergents. Bref, c’est des humains et humaines qui sont derrière les travailleurs culturels que je suis la plus fière.  

Quel projet culturel régional vous a fait vibrer en 2022? Pourquoi?

La programmation culturelle estivale du Musée des Abénakis est particulièrement riche et complète. Ce musée d’Odanak consacre ses activités et expositions aux arts et à la culture abénaquis. Sa programmation estivale comprend des activités de découverte, des ateliers de création et des projections extérieures, en plus des expositions permanentes et temporaires en salle. Accessible aux personnes de tous âges, ces activités permettent d’en apprendre davantage sur notre histoire et de célébrer la vitalité d’une communauté vivante, active et dynamique. De plus, cette programmation permet d’encourager et de célébrer le travail de plusieurs talentueux artistes et artisans des Premières Nations.  


Facebook : @atollartactuel  

Site web : Atoll | art actuel (atollartactuel.com)


Activités coups de cœur

Saint-Edmond-de-Grantham : Et si la forêt reprenait ses droits

Victoriaville : 100 de culture à Victoriaville et sa région

Saint-Ferdinand : Art en mouvement