Group

[PORTRAIT] Entrevue avec Thien Vu Dang – Directeur de création

Afin de respecter les nouvelles règles émises par la Santé publique, nous sommes dans l’obligation de retirer de notre programmation les activités se déroulant en présence dans les régions en « zone rouge ». Les activités en ligne sont maintenues. Dans les autres régions, nous vous recommandons de vérifier les détails avant de vous déplacer: des changements ou annulations hors de notre contrôle sont possibles.

À tous les organisateurs et organisatrices des Journées de la culture situés dans une zone rouge, nous sommes conscients et reconnaissants de tout votre travail et des efforts que vous avez déployés pour rendre possible cette 24e édition. Nous tenons à vous réitérer notre soutien et notre solidarité. Du fond du cœur, merci.

Entretien avec Thien Vu Dang – Directeur de création de MAPP_MTL

Pourriez-vous vous présenter, en quelques mots?

Je m’appelle Thien Vu Dang et je suis actif dans les arts numériques depuis 2001. Depuis 2016, je suis directeur artistique de ma propre entreprise,  MAPP_MTL. Je travaille à Montréal d’avril à novembre et à Tokyo l’autre partie de l’année.

Quel parcours vous a mené à cette profession?

J’ai commencé comme VJ en 2001 et j’ai été beaucoup impliqué avec la SAT, où j’ai cofondé les SAT [Mix Sessions] en organisant des événements pour faire connaître la pratique du VJ-ing. J’ai ensuite travaillé avec les studios Moment Factory. En 2016, je suis redevenu autonome pour fonder et diriger MAPP_MTL.

Quelle partie de votre travail préférez-vous?

Rencontrer des gens très variés, intéressants et passionnés par ce qu’ils font. Voir l’émerveillement dans les yeux des enfants. Toucher émotivement les gens en transformant nos environnements par la projection vidéo.

Comment définiriez-vous la technologie du mapping vidéo, ou projection illusionniste?

C’est l’art d’utiliser la projection vidéo de manière créative pour amener l’imaginaire dans la réalité.

 

©MAPP_MTL – Annik Boivin

Quelles sont les étapes de création de vos projets?

Cela part d’une idée, d’un lieu ou d’un objet. Ensuite, il y a la conception (partie théorique), la production (concrétiser la création), l’intégration (amener la création dans la réalité) et enfin, la diffusion.

Quelles sont vos inspirations?

Les événements comme MUTEK, ELEKTRA et MURAL font partie de mes inspirations. En plus de sa superbe programmation, MUTEK réussit à créer, le temps de quelques jours, un espace de rencontre pour la communauté de créateurs. ELEKTRA pour la rigueur de ses choix artistiques. MURAL pour amener la créativité dans la ville dans une ambiance festive.

 

©MAPP_MTL – Patsy Van Roost

À quoi ressemble une journée de travail?

Chaque jour est différent : c’est ce que j’aime dans ce que je fais. On passe de réunions (maintenant virtuelles), à des visites de lieux, des rencontres dans un café, des tests de création à la présentation des créations.

Parlez-nous d’un projet que vous avez particulièrement aimé réaliser.

Notre première promenade de projection à vélo avec VJ SUAVE, de Sao Paulo, était très spéciale. C’était lors de notre première édition en 2016. Cette façon ludique et humaine de présenter et vivre une projection mapping était mémorable.

 

©VJ Suave – Yasuko Tadokoro

Parlez-nous de votre espace/environnement de travail.

Nous sommes une jeune et petite organisation. Même avant la pandémie, nous travaillions dans notre bureau qui est situé chez moi. La technologie nous permet de travailler n’importe où et on aime cette flexibilité.

Pourquoi avoir choisi l’art numérique?

J’ai grandi avec le début de l’internet. La technologie et son évolution font partie de mon parcours de vie. C’était naturel que ce soit mes outils de création et l’univers dans lequel je baigne.

Quelle relation entretenez-vous avec le public?

Le public fait partie intégrale de l’événement. Nous aimons l’impliquer dans nos projets en organisant des ateliers de création. Il devient alors actif dans l’œuvre à laquelle il assiste puisqu’il participe à sa création.

 

©MAPP_MTL

Comment imaginez-vous l’avenir de la technologie de mapping vidéo? Ses enjeux?

La projection mapping va évoluer avec les autres technologies. Chaque fois que de nouveaux outils apparaissent ou que les outils actuels s’améliorent, cela agrandit l’éventail des possibles pour les artistes. La technologie est importante, mais elle ne doit pas toujours être le sujet. Les créateurs doivent éviter les pièges technologiques et ne pas perdre de vue leur intentions artistiques, ce qu’ils veulent exprimer et partager avec le public.

Nous espérons que cette entrevue vous a donné envie d’en savoir plus sur le métier de directeur·trice artistique en numérique. Un grand merci à Thien Vu Dang d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.


©MAPP_MTL – Yasuko Tadokoro

 

Saviez-vous que dans le cadre des 24es Journées de la culture, MAPP_MTL, en collaboration avec Culture pour tous, était organisateur de l’activité MAPP_TA VILLE?

Animés par des artistes-médiateurs, des ateliers de mapping vidéo sont organisés dans plusieurs villes du Québec. Vos œuvres seront ensuite dévoilées lors d’une séance de projection publique, en soirée. Festive, ludique et rassembleuse, MAPP_TA VILLE est l’occasion de se retrouver et de renouer avec les rues de chez nous et ce, en toute sécurité!

Ensemble, poétisons l’espace public!